Parfois, les parents sont profondément mécontents de leur relation, mais n'arrivent pas à en parler.

Des conflits non résolus, des désirs non réalisés, le stress au travail, des enfants parfois difficiles : tout cela peut provoquer une sorte de tension permanente pour tous qui finalement peut se décharger dans la violence physique ou psychologique.

Si dans une famille il y a des actes de violence sexuelle, la crise sera encore beaucoup plus profonde et il sera encore plus difficile d'en parler. Avec l'aide des conseillier(ères) au téléphone, des moyens pour s'en sortir peuvent être élaborés.

"Je suis incapable comme mère. J'ai agité mon fils de 2 ans jusqu'à ce qu'il était tranquille."

"Je suis monoparentale, mon fils de 8 ans fait du pipi au lit et il ment. Cela fait déjà plusieurs fois que je lui ai donné des coups sur les fesses."

"Je ne supporte plus mon fils. Autrefois il suffisait de lui donner une petite gifle. Maintenant comme il a grandi, il me rend les coups. »

"Ma fille a été violée à l'âge de 13 ans par son père. Mon enfant m'a complètement échappé. Que puis-je faire?"

"Mon petit-fils a 18 ans. Il frappe sa mère. Lorsqu'il avait 9 ans, son père s'est suicidé."

"Mon mari me bat, particulièrement quand il a bu. Alors ma fille pleure dans sa chambre."

A l'écoute parents vous pouvez réfléchir ensemble avec le(a) conseiller(ère)

  • comment vous protéger efficacement, vos enfants et vous-même, contre les actes de violence
  • comment éduquer vos enfants sans violence
  • comment vous pouvez récupérer vos forces et vous reconstruire
  • quels services d'aide peuvent vous être utiles et vous soutenir dans votre démarche.